• Mylène

Inclusion et morphologie

Aujourd'hui, j'ai envie de poster un article un peu spécial mais qui me tient à cœur.

Je ressors une ancienne photo à l'image du propos qui va suivre. Des petits ciseaux identiques mais aux morphologies si différentes...

Suite à mon dernier podcast, Jenny m'a posé une question très intéressante sur l'inclusion des tailles dans le tricot. Une question bienveillante et positive qui m'a poussé à réfléchir et à progresser encore un peu plus. Je vous laisse tout de suite avec cette question...


J'ai choisi dans ma pratique de designer tricot de grader mes modèles féminins du 34 au 52, en me basant sur les normes AFNOR, et donc pour un tour de poitrine allant du 80 au 122cm.

Cela représente 10 tailles en tout. Je n'irai pas au-delà pour le moment mais la question se pose.


Pourquoi ? Notamment, pour la raison évoqué par Jenny. Surtout au début mais encore maintenant, trouver des testeuses efficaces et fiables est difficile.

Le travail de testeuses est compliqué. On demande d'essayer un modèle plus ou moins théorique et de le confirmer. Pour cela, il y a beaucoup d'étapes : la relecture, le tricot en lui-même, les erreurs à repérer, les explications à comprendre et améliorer, ...

Sans oublier une partie parfois oubliée : la pub à la sortie du modèle avec notamment de jolies photos.

Outre le test, il y a donc un tas de facteurs à prendre en compte pour les grandes tailles. Le temps de tricot est plus long car il y a plus de métrage et souvent, on me dit ne pas vouloir poster de photos portées car mal à l'aise avec son physique. Il n'y a donc pas que la technique qui entre en jeu mais aussi l'estime de soi. C'est un vrai travail !


Il est donc difficile de trouver des personnes volontaires, ce que je peux comprendre.

Dernièrement, j'ai eu la chance d'avoir du monde pour tester chaque taille, même une seule personne au lieu de deux. Mais pour d'anciens designs, certaines tailles étaient vides.

J'ai tout de même choisi de sortir ces tailles... je trouverais ça encore plus excluant de ne pas les sortir.


Là où je pense faire évoluer ma pratique, c'est en indiquant maintenant sur la page Ravelry les tailles non testées, comme le font certaines designers.

De même, je pense faire évoluer ma pratique de la gradation et de mieux correspondre aux courbes des différentes tailles, notamment en gradant du 34 au 44, puis du 46 au 56 (ou plus...). Affaire à suivre !

J'en profite aussi pour faire appel à vous dans cet article. J'aurais besoin de vos lumières et j'aimerais faire une étude de vos morphologies. Afin d'améliorer mes tableaux de tailles et mensurations pour qu'il soit plus réels.

J'ai rencontré par exemple, des soucis de tailles pour mes derniers tests en 50 et 52. Les tours de poitrine correspondaient mais pas ceux de bras. Nous avons donc adapté personnellement chaque modèle. Mais je me suis demandée si les normes AFNOR étaient fiables...


Si vous avez quelques minutes, n'hésitez pas à m'aider en suivant le lien suivant. Je vous en remercie infiniment d'avance.


C'est parti pour le questionnaire !



J'espère revenir vers vous avec un article complet grâce à votre aide.

N'hésitez pas à me laisser un petit mot...


Bisous bisous et prenez soin de vous !

Mylène

PS : si cet article vous a plu, n'hésitez pas à épingler l'image suivante sur Pinterest...



146 vues

Peur de manquer quelque chose ?

©2018-2020 by Folie 0rdinaire - Mentions légales - Proudly created with Wix.com